Yann BUKOWSKI By Yann BUKOWSKI • avril 14, 2017

Veille des Réseaux Sociaux : les évolutions marquantes du mois de Mars.

 Réseaux sociaux: le mois de mars a été riche en innovations et décisions stratégiques. Pour les professionnels de la communication digitale ou les simples curieux, cet article a pour but de vous faire un récapitulatif des évolutions marquantes du mois dernier.

SNAPCHAT EN PERTE DE VITESSE?
Début 2017, Snapchat annonce 168 millions d'utilisateurs quotidiens dans le monde. D'après  eMarketer,  la croissance de l'application en nombre d'utilisateurs devrait atteindre +27%  en 2021, pour atteindre 89,2 millions. A partir de 2020, cette croissance devrait se limiter à 5%.  Si le groupe a multiplié par sept son chiffre d'affaires en 2016, il a parallèlement enregistré une perte nette annuelle de 515 millions de dollars.
Le document présenté par l'entreprise montre que son chiffre d'affaires est réalisé pratiquement entièrement grâce à la publicité, qui est passée de 58,7 millions de dollars à 404 millions en 1 an. Un modèle fragile car les publicités seraient «zappées» par 69% des utilisateurs adultes, selon une étude de Fluent, qui ajoute que ce chiffre s'élève à 80% sur la tranche d'âge 18-24 ans. 

INSTAGRAM VA FLOUTER LES PUBLICATIONS «SENSIBLES»

Le réseau social Instagram va désormais flouter les photos ou vidéos que les utilisateurs jugent «sensibles». Une vérification sera assurée par la plateforme pour juger de la pertinence de ces signalements. Instagram entend rassurer en permettant ce floutage des publications jugées «dérangeantes ou repoussantes» par certains utilisateurs. 

INSTAGRAM LANCE LES PUBLICITÉS IMMERSIVES DANS LES «STORIES»

Instagram a lancé en janvier, la phase de tests de publicités immersives, plein écran, dans sa section «Stories». Désormais, la fonctionnalité est disponible pour toutes les entreprises, partout dans le monde.  Airbnb a testé ce format et «a vu une augmentation à deux chiffres de son ancrage mémoriel pour cette publicité», d'après le blog d'Instagram.

FACEBOOK SE LANCE DANS LE HEADER BIDDING

La régie Facebook Audience Network se lance dans le header bidding. Un partenariat avec six plateformes (AppNexus, Amazon Publisher Services, Index Exchange, Media.net, Sonobi et Sortable) a été mis en place pour mettre en concurrence plusieurs adnetworks d’achat d’impression en programmatique. Pour chaque impression, les éditeurs pourront ainsi choisir les offres qui leurs sont plus avantageuses entre plusieurs plateformes de publicités, dont Facebook. En test avec plusieurs éditeurs américains dont le Washington Post, Facebook annonce une hausse de 10 à 30% des revenus pour les éditeurs.

FACEBOOK PRÉSENTE COLLECTION

Le réseau social présente un nouveau format publicitaire sur mobile à destination des e-commerçants, nommé Collection. Ce format propose aux annonceurs une présentation visuelle immersive des offres, pour promouvoir plus efficacement les produits. Collection a pour but de faire gagner du temps à l'utilisateur et lui éviter un téléchargement trop long des pages web. Avec Collection, le consommateur peut faire ses achats sans être redirigé sur des sites non optimisés.

TWITTER LANCE DES PRÉ-ROLLS SUR PERISCOPE

Twitter ouvre la possibilité de monétiser les contenus de Periscope en les faisant sponsoriser par des marques sous forme de pre-rolls, diffusés au début de vidéos. Ces espaces publicitaires vont servir aux marques d’associer leur message aux diffusions provenant d’influenceurs ou de médias. Les vidéos Periscope (live et replay) pourront démarrer avec une courte publicité.